Danse-théâtre

À partir de 16 ans

Langue française

Climatisation

Gradins

Fauteuils

Signataire de la charte du OFF

La passe imaginaire

Durée : 1h10
du 8 au 30 July - jours pairs - Relâche : 20 July

à 20h30

TREMPLIN - Salle Les Baladins

Réservations

+33 (0)4 90 85 05 00

  • Abonné12 €
  • Plein tarif17 €
  • Réduit (billet reduc) 10 € *
  • Jeune abonné.e 12/25 ans - 24/30 juillet 9 €

* Ce tarif n'est pas disponible sur Ticket'Off. Veuillez vous rapprocher de la billetterie du théâtre ou de la compagnie pour en bénéficier.

Moyens de paiement acceptés

     


Lieu

TREMPLIN - Salle Les Baladins

7, rue du Bon Pasteur
84000 - Avignon

Nom de la salle : Salle Les Baladins
Nombre de places : 49

Localiser sur la carte

Résumé du spectacle

"La prostitution est un art, un humanisme et un acte révolutionnaire". - Grisélidis Réal, écrivaine, peintre, prostituée suisse.

La Passe imaginaire, oeuvre maîtresse de Grisélidis Réal, écrivaine, peintre et prostituée suisse (1929-2005), est le fruit d'une correspondance entretenue avec Jean-Luc Hennig. Écrivaine flamboyante à l'écriture large et puissante, lyrique et crue, femme libre et engagée, enragée et humaniste, elle fut à la tête de tous les combats et des mouvements de prostituées des années 1970.

Une femme rare et précieuse, puissante, une battante avec une rage de vivre, rage, non seulement comme énergie, mais aussi, comme fureur, colère existentielle : le désir de prendre une revanche de chaque instant sur tant de duretés de la vie, et l'oubli de tout que donne le plaisir sexuel.

Etcha Dvornik, danseuse et chorégraphe contemporaine, porte sa voix, son corps, sa folie, son gout de liberté, sa désespérance généreuse. Comment articuler le texte et les mouvements pour dire, au plus près de ce qui se passe vraiment pour celles et ceux qui le vivent, la beauté âpre des relations humaines, avec leurs nécessités cruelles et cette vérité, tant oubliée de nos jours :" l'amour, même sans amour, c'est encore l'amour ".

La prostitution est ce lieu étroit qui permet de penser le monde des objets et des sujets, la marchandise et le capital. Questionner ce phénomène permet de repenser les catégories du regard et de se dégager des automatismes intellectuels avec lesquels on s'efforce de classifier les choses qui nous entourent. " C'est ainsi qu'on saisit sa folie à la gorge pour la faire plier et danser. Car c'est tout un art d'être folle et d'être heureuse en même temps, et de dire merde au monde entier, en éclatant de rire ! " Grisélidis Réal


Auteur

Avec les textes de Griselidis Réal

Interprètes / Intervenants


Cie ETCHA DVORNIKL-R-20-9502

Coréalisation : La Mue


Contactez-nous

Site internet