Théâtre contemporain

À partir de 12 ans

Langue française

Première à Avignon

Accès PMR

Climatisation

Fauteuils

Balcons

Signataire de la charte du OFF

Éco-affichage AF&C

Tartuff’ries ou comment Tartuffe avait prédit le monde actuel

Durée : 1h10
du 6 au 31 July - Relâches : 12, 19, 27, 28 July

à 15h00

CORPS SAINTS (THÉÂTRE DES)
  • Abonné13.5 €
  • Plein tarif19 €
  • Enfant (- de 12 ans)13 €
  • Réduit (DE, jeune - 25 ans) 10 €
  • Jeune abonné.e 12/25 ans - 25/31 juillet 10 €

Moyens de paiement acceptés

     


Lieu

CORPS SAINTS (THÉÂTRE DES)

76 PLACE DES CORPS SAINTS
84000 - AVIGNON

Nom de la salle : Salle 1
Nombre de places : 70

Localiser sur la carte

Résumé du spectacle

Et si la société dans laquelle nous vivons aujourd’hui découlait des pensées diaboliques d’un homme : Tartuffe, le manipulateur par excellence ? Le chef d’œuvre de Molière s’achève par l’arrestation de Tartuffe dans la maison d’Orgon. Il est jeté à la Bastille dans une geôle sombre et glaciale. Vingt ans plus tard, Tartuffe cherche à sortir de prison. Pour convaincre Louis XIV de le libérer, il va imaginer notre monde moderne et sa fabrique à inégalités. Molière et Elmire arriveront-ils à l’empêcher d’arriver à ses fins ?
CREATION ORIGINALE, Tartuff’ries est une comédie satirique en alexandrins dans laquelle les auteurs font le parallèle entre notre société actuelle et celle du 17ème siècle. Entre bouffonnerie jubilatoire et texte humaniste, Tartuff’ries dénonce le système hypocrite de l’époque de Molière et par la même le nôtre !

UN MUSICIEN QUI JOUE DE LA CONTREBASSE EN DIRECT SUR SCENE. Molière et l’inventeur de la comédie-ballet. La comédie-ballet est interprétée par des musiciens se situant au pied du plateau mais aussi parfois par les comédiens eux-mêmes sur la scène. Instrument à corde créé en 1620, évoquant dans Tartuff’ries la musique de Lully à l’époque de Molière, la contrebasse est tel le fil d’Ariane : le lien entre le XVIIème et le XXIème siècles. Instrument le plus grave de la famille des violons, il offre un « chant » d’écoute allant des couleurs profondes et ténébreuses d’une prison, à la légèreté caractéristique d’une comédie, mise en valeur par la dextérité du musicien Thierry Leu.


Cie BROUHAHAL-D-19-1806

Coproduction : CIE LAPALM

Haut de la page