Théâtre contemporain

À partir de 12 ans

Langue française

Première à Avignon

Accès PMR

Climatisation

Gradins

Fauteuils

Signataire de la charte du OFF

Rabudôru, poupée d'amour

Durée : 1h30
du 7 au 30 July - Relâches : 13, 20, 27 July

à 14h00

HALLES (THÉÂTRE DES)

Réservations

+33 (0)4 32 76 24 51

  • Abonné15 €
  • Plein tarif22 €
  • Jeune abonné.e 12/25 ans - 25/31 juillet 13 €

Moyens de paiement acceptés

        


Lieu

HALLES (THÉÂTRE DES)

Rue du Roi René
84000 - Avignon

Nom de la salle : Chapitre
Nombre de places : 186

Localiser sur la carte

Résumé du spectacle

Nora et Thierry sont fébriles. Ils se préparent à devenir parents tout en s’occupant du père de Thierry, atteint de la maladie d’Alzheimer, quand l’usine de jouets qui les emploie annonce sa fermeture.

Un groupe industriel japonais rachète l’entreprise et lance la fabrication de « rabudôru » (ou poupées d’amour). Ces versions grandeur nature de la poupée Barbie à destination des adultes, sont conçues dans un souci de réalisme parfait et troublent les sens… Cette perspective inquiète Nora qui refuse de fabriquer ces femmes-objets et déclenche un mouvement social au sein de l’usine. Si certain·e·s salarié·e·s rejoignent son combat, d’autres au contraire entrevoient dans la rabudôru un produit révolutionnaire, voire même thérapeutique, et l’espoir d’un développement économique sans précédent. À l’image de Thierry qui s’engouffre corps et âme dans le projet de l’entreprise japonaise.

À travers le perturbant objet qu’est la « love-doll », Rabudôru, poupée d’amour questionne la place que nous laissons à l’éthique, à l’amour et à la famille dans le développement économique et la recherche de l’aisance financière. La pièce s’inscrit ainsi dans un plus large processus de recherche sur l’argent et son impact sur la cellule intime. Dans cette tragédie sociale et économique, et en mettant en avant la fragilité de la lutte des employé·e·s de l’usine de jouets, Olivier Lopez s’inscrit dans une démarche presque documentaire, aux portes du réel. Mais la pièce utilise aussi le rire comme un espace de résistance, dans la prolongation du travail porté précédemment par la compagnie, avec Bienvenue en Corée du Nord et 14 Juillet.

« Un cocktail théâtral inattendu et savoureux » Luxemburger Wort S. Gilbart
« Une fable contemporaine qui interroge ce que le mirage de la croissance et du profit fait à l'intime comme au collectif » L'Humanité R. Moussaoui
« Intégrant les caméras au jeu, Olivier Lopez a tout repensé pour façonner cet objet théâtral » Le Parisien S. Merle
« Direction d’acteurs irréprochable, un spectacle d’une indéniable qualité » Théâtre du Blog Ph. du Vignal


Auteur

Olivier Lopez

Interprètes / Intervenants

  • Metteur en scène : Olivier Lopez
  • Interprète(s) : Alexandre Chatelin, Laura Deforge, Didier De Neck, David Jonquières
  • Musique : Nicolas Tritschler
  • Régie : Simon Ottavi, Olivier Poulard, Louis Sady


Compagnie La Cité Théâtre2-1093458

Coréalisation : Théâtre des Halles

Coproduction : Le Volcan Scène nationale du Havre, Comédie de Caen CDN Normandie, Kinneksbond Centre culturel Mamer (Luxembourg), la Halle Ô Grains de Bayeux, Théâtre des Halles, Scène d'Avignon, l’Archipel Scène conventionnée de Granville, DSN Scène nationale de Dieppe. Avec l'aide de la DRAC Normandie, la Région Normandie, le Département du Calvados, et la Ville de Caen.


Contactez-nous

Site internet Facebook
Haut de la page