Théâtre contemporain

Langue anglaise surtitrée en langue française

Première à Avignon

Accès PMR

Climatisation

Gradins

Signataire de la charte du OFF

Éco-affichage AF&C

Pollock

Durée : 1h05
du 6 au 13 July - Relâche : 12 July

à 23h00

MANUFACTURE (LA)

Réservations

+33 (0)4 90 85 12 71

  • Abonné13 €
  • Plein tarif18.5 €
  • Enfant (- de 18 ans)8 €
  • Réduit 8 €
  • Jeune abonné.e 12/25 ans - 25/31 juillet 8 €

Moyens de paiement acceptés

  


Lieu

MANUFACTURE (LA)

2 bis, rue des écoles
84000 - Avignon

Nom de la salle : Manufacture
Nombre de places : 84

Localiser sur la carte

Résumé du spectacle

Entre le génie de Jackson Pollock et l'esprit de Lee Krasner, entre l'inhibition du premier et la frustration de la seconde, entre la difficulté de penser l'abstraction et le geste instinctif du peintre, entre le cowboy de l'Arizona et la petite juive de Brooklyn… se révèle ce chemin qui nous mène à la mort de Jackson Pollock en 1956 à l'âge de 44 ans.
Nous pourrions appeler cette pièce « tragédie contemporaine » mais, sous la fable, un seul sujet traverse le texte : la question de la création.
Comme Sartre et Beauvoir ont pu l'être pour la philosophie et la littérature, Pollock et Krasner sont devenus les sujets de cette question.
Ils ne sont déjà plus seulement homme et femme. Ils sont des figures transcendées par les multiples constats et interrogations sur l'acte artistique.

A l'époque des fameux drippings, Pollock peignait sur une toile posée à même le sol. Il déversait des fils de peinture à l’aide d’un pot et d’un morceau de bois. Il exécutait ainsi une sorte de danse, une chorégraphie improvisée dont la matière organique du geste se retrouvait dans le dessin de la toile. J’ai tout de suite entrevu la possible théâtralité de cette méthode.
A travers son parcours chaotique, j'ai découvert un autre personnage sans qui Jackson Pollock n'aurait jamais pu atteindre un tel degré d'abstraction : sa femme, Lee Krasner.
Je ne sais si c'est pour rendre justice à une femme qui a sacrifié une partie de sa carrière au profit, certes, d'un des plus grands peintres américains ; ou encore, parce que c'est avec Lee Krasner que Jackson Pollock eut les échanges les plus passionnants, mais je les ai imaginés tous les deux dans l'atelier. Seuls.
Pal Desveaux


Interprètes / Intervenants

  • Metteur en scène : Paul Desveaux
  • Interprète(s) : Michelle Stern, Jim Fletcher


Compagnie de la Vallée/ l'héliotropeL-R-21-91

Production Compagnie de la Vallée/L'Héliotrope
Coproduction : Services culturels de l’Ambassade de France aux Etats-Unis en partenariat avec la Fondation FACE, Le Tangram – SN d’Evreux avec le soutien de l’Institut Français-Paris en partenariat avec la Région Normandie.
Cie conventionnée par Le Ministère de la Culture - DRAC Normandie et la Région Normandie


Contactez-nous

Site internet
Haut de la page