Danse-théâtre

Langue française

Première à Avignon

Accès PMR

Climatisation

Fauteuils

Signataire de la charte du OFF

Moi, Tituba sorcière... Noire de Salem

Durée : 1h05
du 17 au 24 July - Relâche : 22 July

à 13h15

CHAPELLE DU VERBE INCARNÉ

Réservations

+33 (0)4 90 14 07 49

  • Abonné12 €
  • Plein tarif17 €

Moyens de paiement acceptés

        


Lieu

CHAPELLE DU VERBE INCARNÉ

21G, rue des lices (en face du n°60)
84000 - Avignon

Nom de la salle : Salle Edouard Glissant
Nombre de places : 115

Localiser sur la carte

Résumé du spectacle

En retraçant l’itinéraire d’une esclave au 17e siècle, Danielle Gabou interroge, dans cette création mêlant théâtre, danse et musique, la relation complexe entre les notions d’identité et de liberté.
Comment une esclave devient-elle une femme libre ? Pour y répondre, Danielle Gabou adapte à la scène le roman de Maryse Condé Moi, Tituba sorcière… Noire de Salem (Prix Nobel « alternatif » 2018). Chorégraphe et comédienne, incarnant tour à tour tous les personnages (homme, maître, esclave, femme ou petite fille), elle prend elle-même en charge le récit palpitant de Tituba, fille d’esclave née à la Barbade. Initiée aux pouvoirs surnaturels, Tituba servira plusieurs maîtres, à Boston et ensuite à Salem, avant d’être jetée en prison pour sorcellerie. Le texte a la forme d’une narration poétique, restituée à travers un dialogue avec la musique interprétée au piano par Lise Diou-Hirtz. Proche de la transe, inspirée par le film Mammy Water de Jean Rouch, Danielle Gabou expose la quête éperdue de soi-même, quand le corps se libère en brisant ses chaînes.


Auteur

Maryse CONDE

Interprètes / Intervenants

  • Metteuse en scène : Danielle GABOU
  • Interprète(s) : Danielle GABOU, Lise DIOU-HIRTZ
  • Tech. lumière : Aurélie BERNARD


Cie SANS SOMMEILL-D-20-426

Coréalisation : ADOC - Théâtre de la Chapelle du Verbe Incarné

Ce spectacle a le label de l’Unesco «La Route de l’esclave» et le soutien de la Ville de Nancy

Haut de la page