Théâtre contemporain

À partir de 12 ans

Langue française

Première à Avignon

Accès PMR

Climatisation

Gradins

Fauteuils

Signataire de la charte du OFF

Flagrant déni

Durée : 1h05
du 6 au 31 July - Relâches : 12, 19, 26 July

à 10h30

CORPS SAINTS (THÉÂTRE DES)
  • Abonné13 €
  • Plein tarif19 €
  • Enfant (- de 14 ans)10 €
  • Réduit (intermitt, chom) 13 €
  • Jeune abonné.e 12/25 ans - 25/31 juillet 10 €

Moyens de paiement acceptés

        


Lieu

CORPS SAINTS (THÉÂTRE DES)

76 PLACE DES CORPS SAINTS
84000 - AVIGNON

Nom de la salle : Salle 2
Nombre de places : 120

Localiser sur la carte

Résumé du spectacle

Au tribunal du « Flagrant de´ni » tout le monde nie, se renie, se me´fie. Dans la robe du
juge Saval, Maupassant s'amuse a` faire comparaître a` la barre une galerie de personnages tous plus truculents et loufoques les uns que les autres. Un Maupassant dro^le, caustique, mais aussi profonde´ment humain. « Qui suis-je pour me railler de cette femme, moi qui n'ai jamais aime´ ? », fait-il dire au jeune juge Saval, ce me^me juge qui sera fauche´ par l'amour au cre´puscule de sa vie.

« Flagrant déni » est un seul en sce`ne d'une heure dix.
Adapter des nouvelles de Maupassant pour un seul en sce`ne est une gageure. Mon premier travail a été bien su^r de les relire toutes et de sélectionner celles qui me paraissaient les plus théa^trales par la forme. Je n'avais que l'embarras du choix car Maupassant a écrit beaucoup de nouvelles tre`s dialoguées, voire me^me des sce`nes de vaudeville dignes d'un Feydeau. Le proble`me était que ces sce`nes perdaient beaucoup de leur saveur a` se jouer seul. Le déclic s'est produit quand j'ai lu la nouvelle qui a pour titre : Le Trou. C'est un monologue tre`s enlevé ou`
un pe^cheur a` la ligne, accusé d'homicide, clame son innocence devant un président de cour d’assises.
Par sa théa^tralité, la salle de tribunal m'a paru alors le cadre idéal pour ba^tir mon spectacle. J'ai donc relu attentivement toutes les nouvelles de proce`s et j'en ai retenu trois autres : Tribunaux rustiques, Le Cas de madame Luneau, Une vente. Du paysan normand qui, pris d'un exce`s de boisson, veut vendre sa femme au me`tre cube au sacristain quincailler qui réclame son du^ pour avoir engrossé une bourgeoise en mal d'enfant, Maupassant croque une galerie de personnages
tous plus pittoresques et loufoques les uns que les autres.

Aussi dro^les soient-elles, je ne voulais pas pour autant réduire mon spectacle a` une succession de séances de tribunal. Le juge étant le dénominateur commun a` ces quatre nouvelles, je décidai d'étoffer le personnage en en faisant le protagoniste de deux autres nouvelles qui m'avaient particulie`rement plu. Dans la premie`re (Lettre retrouve´e sur un noye´), un jeune homme arrogant raconte sa mésaventure avec la jeune femme qui lui a fait perdre foi en l'amour. Dans la deuxie`me (Regret), un vieux garc¸on de 62 ans, secre`tement amoureux depuis toujours de la femme de son meilleur ami, se précipite chez elle pour lui déclarer enfin son amour.

Alain Payen


Auteurs

D'après Guy de Maupassant, Adaptation : Alain Payen

Interprètes / Intervenants

  • Metteuse en scène : Catherine Benhamou
  • Interprète(s) : Alain Payen
  • Créateur lumière : Philippe Lagrue
  • Diffuseur : 0652277255 Hicham Fassi-Fihri


Compagnie Association Aviscène2-1109160

Avec le théâtre de La Huchette

Haut de la page