Théâtre contemporain

À partir de 10 ans

Langue française

Première à Avignon

Climatisation

Chapiteau

Gradins

Signataire de la charte du OFF

Éco-affichage AF&C

Est-ce qu'on tue la vieille ?

Durée : 1h15
du 9 au 31 July - Relâches : 11, 18, 25 July

à 12h00

COUR DU SPECTATEUR (LA)

Réservations

+33 (0)6 28 67 09 82

  • Abonné7 €
  • Plein tarif10 €
  • Enfant (- de 12 ans)5 €
  • Réduit (Chômeurs) 5 €
  • Jeune abonné.e 12/25 ans - 25/31 juillet 5 €

Moyens de paiement acceptés

        


Lieu

COUR DU SPECTATEUR (LA)

5 place Louis GASTIN
84000 - AVIGNON

Nom de la salle : Lattraction
Nombre de places : 49

Localiser sur la carte

Résumé du spectacle

« T’es pas d’accord que des milliers de bonnes actions pourraient effacer un petit meurtre de rien du tout ? » Crime et châtiment, Dostoïevski

Prenez part à un spectacle inédit où nul ne peut rien prédire…

La pièce commence par la scène de "Crime et châtiment" qui pose le sujet. Elle est interprétée par deux comédiens de la compagnie.

La vieille entre et s’installe sur un confortable fauteuil au centre de la scène. Elle est richement vêtue, parée de beaux bijoux et se délecte de son apéritif – cognac et amuse-bouches. Un des membres de la compagnie est sur scène en qualité de médiateur afin d’encadrer les échanges qu’il peut éventuellement relancer.

Le public est invité à prendre position : d’un côté, ceux qui décident de tuer la vieille, de l’autre, ceux qui décident de ne pas la tuer. Eventuellement peuvent prendre place au centre les indécis avant qu’ils ne rejoignent tel ou tel camp. Les comédiens de la compagnie se répartissent dans le public.

150 ans après, nous n’avons toujours pas de réponse à cette problématique posée par Dostoïevski…

Le projet est né en résidence au sein de la communauté Paul Machy (ALEFPA – Gravelines).
Lors des ateliers théâtre effectués avec les jeunes et leurs équipes encadrantes, la compagnie Libre d’Esprit s’est replongée dans une question qui la taraude depuis des années, depuis qu’elle a monté une adaptation de "Crime et Châtiment" de Dostoïevski en une pièce de quatre heures, en deux parties, avec une vingtaine de comédiens sur scène, dont sept amateurs.

La question de Dostoïevski a suscité les passions et libéré la parole des jeunes, transcendant leur réticences éventuelles à s’exprimer. La vivacité, l’intensité mais aussi la violence des échanges ne se sont jamais démenties. A force de travailler et de débattre, le projet d’une création originale de la compagnie est né : Est-ce qu’on tue la vieille ?

Ce théâtre dit "Métal" nous oblige à sonder le tréfonds de nos âmes, jusqu'à légitimer le pire pour faire le bien.

Caustique et grinçant, c'est un théâtre qui dérange. Il est la base et le sens des travaux artistiques que nous menons.


Auteur

D'après Dostoïevski

Interprètes / Intervenants

  • Metteur en scène : Nikson Pitaqaj
  • Interprète(s) : Lina Cespedes, Henri Vatin, Anne-Sophie Pathé, Mirjana Kapor, Franck Halimi
  • Costumière : Drita Noli
  • Chargée de diffusion : Vanessa Macip
  • Régisseur : Sokol Prishtina


Cie Libre d'Esprit2-1072688

Coproduction : SCIC MOTRA

La Compagnie Libre d’Esprit est domiciliée à la Maison d'Enfants à Caractère Social Paul Machy - ALEFPA de Gravelines, et travaille avec différentes associations dont le Secours Populaire de Nœux-les-Mines. Son projet culturel est soutenu par la DRAC et bénéficie d'un conventionnement de longue durée avec la région Hauts-de-France, le département du Nord et la fondation Carasso.

Haut de la page