Danse

Langue française

Première à Avignon

Accès PMR

Climatisation

Gradins

Fauteuils

Dolgberg

Durée : 1h
le 13 juillet

à 18h00

le 20 juillet

à 21h00

TRAIN BLEU (THÉÂTRE DU)

Réservations

+33 (0)4 90 82 39 06

  • Abonné14 €
  • Plein tarif20 €

Moyens de paiement acceptés

     


Lieu

TRAIN BLEU (THÉÂTRE DU)

40, rue Paul Saïn
84000 - Avignon

Nom de la salle : Salle 2
Nombre de places : 89

Localiser sur la carte

Présentation de l'événement

Dolgberg s’articule autour d’expériences liées aux Variations Goldberg, traversées par Yaïr en tant qu’interprète. Elle porte aussi la trace d’une mémoire familiale. De la danse au geste quotidien, du chant à la parole, Dolgberg construit une tension entre le classique, le trivial et le pop, et tente de révéler l’interprétation comme essence même de la chorégraphie. Les célèbres Variations sont pour lui un gage de liberté, ce qui l’amène à déjouer nos attentes en les confrontant à quelques icônes populaires de la danse, histoire de « chatouiller l’aura grandiose » de Bach.

«entre maestria corporelle et humour intelligent, pas dans la retenue, sa pièce, très en recherche, exploite bien son sujet et s'avère marquante au final » Toute la culture
«dans une chorégraphie très surprenante, il mêle l’improbable, le surprenant et le drôle avec une facilité déconcertante» 20h30, lever de rideau

"Depuis plusieurs années je concentre ma démarche sur les ressorts de l’interprétation. Je considère l’effort ou l’opération intérieure réalisée par le danseur comme la matière chorégraphique elle-même. Avec Dolgberg, je souhaite jouer avec ce curseur de performativité, allant de moments très imaginaires à des moments très ordinaires.
L’œuvre de Bach, et en particulier les Variations Goldberg, appelle une attention accrue aux enjeux de l’interprétation. Il s’agit d’un « monument » de la musique classique. Ce caractère presque « sacré » de la partition exclut, de fait, toute considération sur la musique elle-même, dont la qualité est en quelque sorte admise par tous. C’est l’aura grandiose de cette musique que je tente de chatouiller avec des outils qui ne sont pas tout à fait adéquats.
Ainsi, la pièce veut construire une relation de tension entre deux polarités : une dimension révérencielle d’une part, qui découle de cette musique et d’un attachement à la précision du mouvement, et de l’autre, un élan plus « pop », qu’on retrouve dans le chant amateur ou dans le geste « la vague » du hip-hop." Yaïr Barelli

Production : by association
Coproductions : le Musée de la Danse / CCN de Rennes et de Bretagne, CCN Caen en Normandie
Accueil en résidence : Théâtre de Vanves, micadanses - paris, CN D Centre national de la danse
Avec le soutien de la DRAC Ile-de-France, Arcadi Ile-de-France et de l'Institut français de Chine


Auteur

Yaïr Barelli

Interprètes / Intervenants

  • Interprète(s) : Yaïr Barelli
  • Lumière : Yannick Fouassier
  • Son : Nicolas Barrot
  • Régisseur son : Jonathan Reig
  • Administratrice de production : Laura Aknin


Cie Yaïr barelli / by association2-1083415


Contactez-nous

Site internet
Haut de la page